ENGLISHCOMING SOON

Caractéristique du Doberman

Le Doberman est un chien de travail, énergique, loyal et intelligent, mais il est aussi affectueux et calin que n'importe quelle autre race. Sa force physique, sa volonté de plaire ont certainement contribué à sa réputation. C'est le seul chien qui ait été spécialement sélectionné pour défendre l'homme et il accomplit brillamment cette mission depuis plus d'un siècle dans de nombreux pays.

Vigilant, intripide, athlétique, c'est un des chiens de travail les plus polyvalent. On peut le dresser pour participer à des épreuves de travail (protection), d'obéissance (C.D--C.D.X--UD--agilité) ou de conformation (beauté). La volonté de plaire à son maître et son aptitude au dressage en font un chien policier ou militaire exceptionnel. Les marines américains et d'autres unités militaires ont utilisé le Doberman à diverses fonctions pendant la Seconde guerre mondiale. C'est pendant ce conflit que la race a acquis sa réputation de chien féroce et cruel, qui, pour l'essentiel, ne repose pas sur des faits mais relève du mythe.

Un Doberman bien dressé et socialisé est un chien bien équilibré et digne de confiance, Sa loyauté envers ses maîtres est indéfectible. Le Doberman manifestera une affection constantes à tous ceux qui sauront s'en montrer dignes. Il est regretable que la race fasse parfois l'objet de crainte et de méfiance. Comprendre le Doberman c'est comprendre son caractère. C'est un chien de garde; sa fonction --ce pourquoi l'homme l'a sélectionné -- est de défendre, défendre la propriété de son maître et de tous ceux qui ont la chance de partager cet espace avec lui. Un dressage sérieux et une socialisation précoce permettent de canaliser et maîtriser l'instinct de protection du Doberman. C'est la socialisation précoce qui amèmera le chien à accepter la présence d'enfants ou de personnes inconnues. La maléabilité du caractère d'un chiot (8 à 10 semaines) sera plus grande que celle d'un animal plus agé. Un chien adopté plus tard peu avoir déja acquis une certaine méfiance ou une répulsion à l'égard des enfants. Un jeune Doberman acceptera aussitôt les enfants de son maître comme faisant partie de sa meute et son instinct de protection s'exercera en leur faveur.

Avec un chien plus agé, il faudra un certain temps avant que s'établisse une relation de confiance. Un chiot bien socialisé s'attachera immédiatement à son maître, il n'est pas rare qu'il le suivre de pièce en pièce. Son voeu le plus cher est d'être près de lui et de lui plaire. La loyauté du Doberman est sans bornes et il est prêt à tout pour son maître et sa famille. Le Doberman peux vivre aussi bien en ville qu'à la campagne mais c'est une race dynamique, de grande taille, qui a besoin de beaucoup d'espace pour courir et rester en bonne condition physique. S'il ne peut disposer d'un jardin où dépenser son énergie, le chien devra quotidiennement faire une longue promenade à vive allure, dans un parc public. Il est tout aussi important d'exercer son esprit. Le Doberman est un chien très intelligent qui a besoin d'être stimulé. Faute de défis à relever, il va s'ennuyer et recherchera tout seul des dériatifs qui se manifesteront certainement par des comportements destructeurs.

Pour des raisons de sécurité, le maître doit à tout moment avoir l'ascendant sur son chien. Rien n'est plus dangereux qu'un homme incapable de maîtriser son chien. Bien évidement le péril augmente avec la taille et la puissance de la race. Le Doberman est un chien d'une vive intelligence qui de temps à autre, testera la dominance de son maître. L'instinct protecteur de la race se manifestera entre 6 et 9 mois. Avec la maturité, le caractère du chien doit être plus sûr et digne de confiance.

Être le maître d'un Doberman est une expérience gratifiante et plaisante. Toutefois, à cette satisfaction sont associées des contraintes et des responsabilités qu'on ne peut sous-estimer. Il s'agit d'une race adorable, qui dont la réputation n'est pas bonne, loin de là. De plus, même s'il ne montre aucun signe d'agressivité, le plus calme et le mieux dressé des Doberman peut être impressionnant pour une personne qui connaît mal les chiens. Respectez et prenez en compte l'inquiétude ou les craintes, même injustifiées, des gens à l'égard de votre chien. Apprenez-lui à garder son calme en toute circonstance, à fair preuve de civisme et à n'avoir aucun comportement désagréable, vous conserverez ainsi de bonnes relations avec tout le monde.

Chien intelligent, tolérant et affectueux avec les enfants, extrêmement attaché à ses maîtres, tel est aujourd'hui le Doberman que nous élevons.

Référence : Le doberman éditions Animalia.
Le Doberman ( Dobermann )

Doberman ou Dobermann, deux écritures différentes pour une seule et même race de chien. La première étant mentionnée dans le dictionnaire et utilisée courrament, la seconde étant le nom officiel défini d'après le premier éleveur et reconnu par toutes les sociétés canines.

Le Dobermann est un chien d'origine allemande qui tient son nom de Frédéric Louis Dobermann,(1834 - 1894), un collecteur d'impôts qui s'occupait également de la fourrière locale.
Pour son élevage, il choisissait des individus ayant un gros mordant et capables de le défendre lors de ses tournées. Il voulait un chien dissuasif, courageux et d'un trés fort caractère. Il a ainsi obtenu un chien d'utilité, un gardien vigilant, un protecteur de la propriété et des biens, particulièrement résolu face à l'homme. Dans la genèse de la race Dobermann, ce sont certainement les " chiens de boucher " croisés entre autres avec un berger noir et feu connu en Thuringe, qui ont joué un rôle prépondérant . A sa mort, son successeur et ami, Otto Goeller, s'appliquera à fixer la race en tentant de faire une sélection morphologique plus rigoureuse.
C'est la seule race en Allemagne à porter le nom de son premier éleveur.

La race connut une expansion rapide et le dobermann devint très vite populaire en Allemagne puis dans les pays voisins et le monde entier malgré l'avénement des deux guerres mondiales où il fut utilisé. IIls ont notamment joué un rôle important pendant la guerre du Pacifique. On leur apprenait à supporter les détonations, à ramper et surtout à ne pas aboyer au point que certains chiens, même bléssés, restaient muets.

Le Dobermann garde l'image du chien rapide et redoutable, surtout dans certains films ( Tomb Raider, Dobermann, Yamakasi, Resident Evil, The Extremists,...). Aujourd'hui le Dobermann est utilisé comme chien de garde et de compagnie.

Le Dobermann est un chien cob, c'est à dire inscriptible dans un carré. Pour les standards de compétition, le mâle doit mesurer 68 à 72 cm au garrot pour un poids de 40 à 45 Kg et la femelle, 63 à 68cm pour 32 à 35 Kg. Il peut être noir et feu ou rouge et feu. Bleu et feu ainsi que fauvre et feu . La coupe des oreilles et de la queue, déjà interdite dans beaucoup de pays d'Europe, restera autorisée en France jusqu'en mai 2004.

C'est un chien sensible, fier, intelligent, bon gardien, fidèle et courageux. Plusieurs facteurs tels la socialisation et l'éducation donnée au chiot par l'éleveur et son maître influe évidemment sur le comportement du chien adulte. Dans tous les cas, le Dobermann, rapide et vif, nécessite un maître responsable pouvant anticiper les réactions de son chien et sachant s'en faire respecter avec fermeté.

Le Dobermann a la réputation d'être le Pur-Sang des chiens. Le club de race évoque "l'Elite des chiens pour l'élite des maîtres". Il est vrai que le Dobermann a des exigences, réfléchissez bien avant de vous engager. Ses besoins physiques sont importants et son caractère n'est pas toujours facile. Le mâle à tendance à dominer, quant à la femelle, elle sait abuser de son charme...
C'est un chien qui doit courir en toute liberté, l'absence de défoulement physique peut provoquer des troubles graves du comportement.

Le Dobermann est particulièrement attaché à son milieu et à sa famille. D'instinct, il protège sa propriété et les siens. C'est un compagnon fidèle et dévoué à tous s'il se sent apprécié et en confiance. A l' aise dans sa famille ses rapports avec les enfants sont excellents.
Les randonnées sportives, les promenades à bicyclette, le footing etc..ne lui font pas peur, c'est un athlète qui ne craint pas les longues distances. On le retrouve également sur les terrains de travail, sur les parcours de pistage, pratiquant l'agility et l'obéissance, mais aussi dans des activités, telles que chien de recherche dans les décombres ou chien truffier.

Une famille "meute" dans laquelle il connaît sa place, une bonne éducation, de l'affection, une nourriture équilibrée, et un peu d'exercice feront de votre Dobermann. un chien heureux et équilibré.

En résumé, c'est le chien idéal si vous cherchez un chien de garde et de compagnie, si vous aimez les activités de plein air et désirez un chien pour vous accompagner ou si les concours de travail et les activités centrées sur la cynophilie retiennent votre attention. Merci a omconcept.fr pour ses informations.